top of page

"Agriculture de proximité en milieu urbain dense et construction d’un Système alimentaire social et solidaire territorialisé (SASST)." Le cas du PAT du Grand Projet des Villes Rive Droite au sein de Bordeaux Métropole

Recruteur

laboratoire Passages UMR 5319 CNRS – Université Bordeaux Montaigne, Ecole normale supérieure d’architecture et du paysage de Bordeaux, Université de Bordeaux

Adresse

Job Location

Région

Nouvelle-Aquitaine

Type de contrat

Thèse

Date de publication

Fin de recrutement

Description de l'offre

Le territoire de la recherche est celui du Grand Projet des Villes de la Rive Droite (GPV) de la métropole bordelaise. Il rassemble les quatre communes de Bassens, Cenon, Floirac et Lormont (figure 1). Ce territoire se caractérise par des zones urbaines denses et des populations parmi les plus fragiles du territoire métropolitain (figure 2). Les GPV sont des outils relevant des politiques publiques urbaines créés en 1999 dans l’objectif de renforcer les projets éco-socio-spatiaux en faveur des quartiers les plus en difficulté.

L’approche sociale de l’action publique conduite sur ce territoire est envisagée par certains de ses acteurs comme « l’ADN du GPV Rive Droite1 ». Construite dans la durée, elle reflète, selon eux, une forme de « continuité politique »2 pouvant être qualifiée de structurante et reconnue par les partenaires institutionnels de cette démarche (Bordeaux Métropole, Région, Département, État et Union européenne). Le souhait de développer un système alimentaire territorialisé sur le territoire répond ainsi à deux objectifs : s’inscrire dans la dynamique transitionnelle vers une alimentation durable, dynamique enclenchée par Bordeaux Métropole depuis 2015 ; envisager cette transition dans une dynamique d’équité sociale.

(...) voir la suite dans le document pdf de l'annonce

Profil recherché

Compétences attendues
- La proposition de thèse est destinée à toute personne ayant un master dans le champ de la géographie, du paysage ou plus largement des sciences du territoire. Elle peut être diplômée ou en cours de finalisation de la deuxième année de master ou de fin de cursus d’ingénieur agronome spécialisé dans les questions de reterritorialisation de l’agriculture et de l’alimentation.
- Une expérience professionnelle post-master, si possible dans le domaine de l’action territoriale, sera favorablement considérée.
- Compétences et aptitudes plus spécifiques attendues : méthodologie d’entretien et d’enquête, travail en équipe, aptitudes rédactionnelles, curiosité.

bottom of page