Le Conseil Economique Social et Environnemental a publié récemment (09/12/2020) un avis "pour une alimentation durable ancrée dans les territoires", rapporté par Florence Denier-Pasquier (groupe environnement et nature) et Albert Ritzenthaler (groupe CFDT), au nom de la section de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation, présidée par Etienne Gangneron.

Yuna Chiffoleau, directrice de Recherche à INRAE et co-animatrice du RMT Alimentation Locale, a été auditionnée aux côtés de nombreux experts dans le cadre de cet avis.


Dans un contexte de crise sanitaire de la Covid-19 et en s'appuyant sur le constat d'un système alimentaire mondialisé en bout de souffle, le CESE s'est saisi du sujet avec l'objectif de "renforcer les politiques publiques pour réussir la nécessaire évolution de nos modèles de production, de transformation, de distribution et de consommation des produits alimentaires."


3 grandes préconisations sont développées pour permettre l'accès de tous à une alimentation durable, équilibrée et ancrée dans les territoires :


- Renforcer la démocratie alimentaire

- Développer des systèmes alimentaires locaux et durables

- Mettre en cohérence les politiques publiques au service d'une transition rapide vers une alimentation durable


Consulter l'avis Pour une alimentation durable ancrée dans les territoires.


Retrouvez ci-dessous la vidéo de présentation par les rapporteurs :


Illustration : couverture de l'avis du CESE.


Article publié le 12/01/2021

590 vues

Titre de l'article

Date