Le RMT Alimentation Locale poursuit les travaux d'analyse de l'impact de la crise de la Covid-19 sur les systèmes agricoles et alimentaires suite à l'enquête Manger au temps du coronavirus.


Dans ce cadre, nous diffusons aujourd'hui une offre de thèse qui s'inscrira dans l'Axe 2 du RMT dont le travail porte notamment sur la résilience des systèmes alimentaires :


Les réseaux créés ou renforcés par la crise de la Covid-19 autour de l’alimentation locale : un facteur de transition et de résilience des systèmes alimentaires ? Une recherche participative en Occitanie.


Résumé :

La crise de la Covid-19 est une crise sans précédent qui à la fois révèle les fragilités des systèmes alimentaires et crée ou renforce des opportunités pour les acteurs des systèmes alimentaires.


Elle a notamment créé ou renforcé différents types de relations autour de l’alimentation locale, souvent avec l’appui d’outils numériques. Comment ces relations ont-elles émergé ? Sont-elles amenées à durer et en quoi, à quelles conditions peuvent-elles contribuer à la transition des systèmes alimentaires vers des systèmes plus durables et plus résilients ?


La thèse croisera deux champs de littérature, le premier sur la transition, le second sur la résilience des systèmes alimentaires, à travers une approche des relations créées/renforcées pendant la crise de la Covid-19 et des dynamiques sociales, techniques, économiques associées, dans la perspective d’une contribution à des systèmes alimentaires plus durables et plus résilients. Elle s’appuiera sur l’analyse du riche matériau collecté dans le RMT Alimentation locale et des études de cas participatives dans la Région Occitanie. Les résultats seront valorisés à la fois dans la communauté scientifique et pour un appui à l’action publique, privée, citoyenne.


Découvrir l'offre

Thèse relations Covid-19 UMR Innovation.docx
.pdf
Download PDF • 684KB

Contacts :

Yuna Chiffoleau, directrice de recherche à INRAE et co-animatrice du RMT Alimentation Locale : yuna.chiffoleau@inrae.fr

Grégori Akermann, chargé de recherche en sociologie à INRAE et animateur du projet Observatoire des SAT du RMT Alimentation Locale : gregori.akermann@inrae.fr

327 vues