La pandémie de Covid-19 a d’abord été perçue comme une crise sanitaire. Pourtant, environ un an après l’apparition du Covid 19, il apparaît que cette pandémie, de même que les mesures prises pour la contrôler, touchent à de très nombreux domaines, tels que la pauvreté, l’éducation ou la sécurité alimentaire.


La pandémie actuelle de Covid-19 (ainsi que les mesures prises pour lutter contre la maladie) permet de mettre à l’épreuve la question de l’insécurité alimentaire dans les pays occidentaux d’une triple manière : d’une part elle permet d’évaluer la robustesse des systèmes alimentaires ainsi que celle des systèmes de protection et d’aide sociales face à un choc exogène ; d’autre part elle permet d’interroger les stratégies d’adaptation des ménages vulnérables et la manière dont (les mesures prises pour lutter contre) la pandémie ont pu détériorer leur situation alimentaire ; enfin, elle a donné lieu à des innovations collectives en termes de solidarité dont il importe de saisir la portée.


Le projet Covi-Sol, coordonné par Antoine Bernard de Raymond (INRAE) se donne pour objectif de comprendre les mécanismes qui ont permis aux individus et ménages pauvres de garantir leur sécurité alimentaire pendant la crise du Covid-19.


Dans le cadre de ce projet, l'équipe de travail recherche un·e stagiaire pour i) comprendre la dynamique des coopérations et les ressources mobilisées pour mettre en œuvre des initiatives citoyennes de solidarité alimentaire envers des personnes vulnérables, ii) caractériser les trajectoires de ces initiatives et leurs évolutions pendant la crise du Covid-19 iii) évaluer l’impact de ces initiatives sur les mangeurs fragilisés, en particulier pendant le premier confinement.


Consulter l'offre


Retrouvez le travail mener par le RMT Alimentation Locale sur l'impact du confinement sur les systèmes alimentaires à ce lien.

184 vues

Offre de stage | Les initiatives citoyennes de solidarité alimentaires pendant la crise du Covid

11/30/2021