jardinage

À quoi ça pourrait ressembler ? 

Ce projet valorise les acquis du projet READY et a pour objectif d’aller plus loin, avec l’appui du numérique, en s’inspirant notamment de la démarche Transiscope. Nous pouvons avoir une idée du résultat en “hackant” une copie d’écran de la carte Transiscope :-)

 Comment faire ?   -

L’idée est de s’appuyer sur les standards du web “sémantique” et du web “distribué “pour organiser une interopérabilité des données autour du cas d’usage de la visualisation de données. Cela veut dire nous mettre d’accord sur une façon commune de décrire et qualifier les acteurs, base des critères de filtre communs. Puis techniquement, d’utiliser des protocoles standards pour récupérer les données, les transformer selon la description partagée à laquelle on aura abouti, et les rendre visible sur la carte et les partager en open data dans ce nouveau format, qui respectera donc notre façon “standard” de représenter la donnée.

 Les partenaires pressentis   -

En plus de certains membres actuels du RMT alimentation locale, certains partenaires clés sont déjà identifiés sur ce projet :

  • Data Food Consortium travaille depuis début 2017 sur une sémantique commune aux acteurs pour la description du fonctionnement des acteurs de la distribution en circuits courts. La méthodologie utilisée pourrait s’appliquer à ce nouveau cas d’usage.

  • L’Assemblée Virtuelle a réalisé une première cartographie agrégative, Transiscope, source d’inspiration du projet Vizalim.

POUR ÊTRE TENU·E INFORMÉ·E DES PROCHAINS ARTICLES, ABONNEZ VOUS !

Concocté par l'équipe du RMT alimentation locale © 2019.

  • YouTube
  • Flickr
  • LinkedIn