Ce bulletin conclusif propose un regard transversal sur l’ensemble des contributions de la première phase de l’enquête “Manger au temps du coronavirus” qui se base sur des témoignages recueillis du 16 mars au 11 juin 2020. Il est différent des autres bulletins car le collectif de travail y propose, en plus d’un retour synthétique sur l’enquête, une mise en perspective et des recommandations pour l’action.


Il propose également une ouverture internationale avec des témoignages de personnes hors de France reçus tout au long de notre enquête et que nous n’avons pas diffusés jusqu’à présent.


Retour sur les productions de la première phase de l’enquête “Manger au temps du coronavirus”


Ce bulletin conclusif se compose de 3 rubriques, chacune ayant des sous parties :


1. Retour sur la première phase de l'enquête Manger au temps du coronavirus

  1. Frise chronologique de la crise

  2. Caractéristiques essentielles des répondants et situations couvertes par l’enquête.

  3. L’importance de l’alimentation et des circuits courts en temps de crise

  4. Des solutions multiples, nées de toutes parts, pour assurer l’alimentation des Français

2. Mise en perspective de nos résultats et ouverture

  1. Les systèmes alimentaires de proximité à l’épreuve de la Covid-19 - Retours d’expérience en France | Article scientifique publié dans la revue Systèmes Alimentaires

  2. Des orientations au prisme de la résilience alimentaire

3. Regards internationaux

  1. Retour sur les observations venues d'ailleurs

  2. Regards d'experts

Avec le second confinement, nous lançons une seconde phase de cette enquête, avec un nouveau questionnaire ouvert

disponible ici


N’hésitez pas à contribuer et à partager ce questionnaire autour de vous.


Notre rubrique “éclairages” demeure ouverte, vous pouvez également nous contacter pour enrichir cette rubrique.


L’enquête “Manger au temps du coronavirus” a été initiée par des membres de l’Unité Mixte de Recherche Espaces et Société (C. Darrot, G. Maréchal), avec le cabinet coopératif Terralim (B. Berger, V. Bossu, T. Bréger, D. Guennoc, G. Maréchal, C. Nicolay), et les CIVAM de Bretagne (A. C. Brit), grâce à la stimulation du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement de Belle-Île en Mer (G. Février) et l’association Fert'Île de Bréhat (F. Le Tron).

Le bulletin de partage conclusif est rédigé collectivement par : G. Akermann (Inrae), B. Berger (Terralim), L. Bodiguel (CNRS), A.C. Brit (FR CIVAM Bretagne), Y. Chiffoleau (Inrae), C. Darrot (Institut Agro), F. Lallemand (Greniers d'abondance), G. Maréchal (Terralim), D. Guennoc (Terralim), avec l'appui de F. Egal (Réseau des politiques alimentaires) et sous la coordination éditoriale de Y. Chiffoleau , C. Darrot et G. Maréchal.


Sa réalisation est appuyée techniquement par A.C. Brit, C. Lecouteux, T. Muller et F. Peyrin et C. Adelheim pour la frise chronologique.

L'initiative est soutenue par le RMT Alimentation locale, S. Linou, consultant résilience alimentaire, le Centre d'Etudes et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales à Lille (S. Makki), l’association Résolis (H. Rouillé d’Orfeuil, M. Cosse) et H. Torossian, consultante en sécurité civile et résilience.


Avec le soutien financier de la Fondation Daniel et Nina Carasso, de la Fondation de France et le Laboratoire Droit et Changement Social de l'Université de Nantes

Date d’édition : 23/11/2020


258 vues

Titre de l'article

POUR ÊTRE TENU·E INFORMÉ·E DES PROCHAINS ARTICLES, ABONNEZ VOUS !

Concocté par l'équipe du RMT alimentation locale © 2019.

  • YouTube
  • Flickr
  • LinkedIn